7 conseils nutritionnels pour commencer à être végétarien

7 conseils nutritionnels pour commencer à être végétarien

De nos jours, être végétarien n’est pas quelque chose d’étrange. Beaucoup de personnes ont choisi d’éliminer la viande de leur alimentation. Ainsi, il est raisonnable que beaucoup d’autres envisagent d’adopter un régime alimentaire afin que les nutritionnistes proposent une série d’étapes qui peuvent aider dans ce qui est parfois une transition difficile. Voici 7 conseils nutritionnels pour commencer à être végétarien.

1 - Pourquoi être végétarien ?

Le premier conseil des experts est plus psychologique que nutritionnel. Le changement de régime peut être difficile et stressant, alors réfléchissez à vos raisons avant que votre volonté ne se relâche. Être végétarien peut être plus que simplement rejeter les plats à base de viande.

Au lieu d’éviter complètement tout type d’aliments, envisagez de prendre des décisions et des choix sur la façon dont certains aliments vous font vous sentir physiquement, émotionnellement et, dans ce cas, sur le plan éthique.

L’ajustement du corps peut être stressant et il est préférable de faire face à la situation avec des forces mentales pour changer de mode de vie.

2 - Etape par étape

Commencer un nouveau mode de vie ne doit pas nécessairement être un changement soudain. Un processus progressif aidera à une meilleure conversion et à maintenir le régime alimentaire sur le long terme.

Allez-y une étape à la fois. Au lieu de chercher un changement complet dans votre routine alimentaire, pensez à choisir un, deux ou même trois jours par semaine pour être végétarien.

Commencez par un jour sans viande par semaine», suggère l’ American Nutrition and Dietetic Association (AND) aux débutants. « Remplacez la viande de vos plats préférés par des haricots, du tofus ou des substituts de légumes. Vous pouvez garnir une salade de haricots au lieu de poulet ou de bœuf», dit-il dans l’un de ses conseils nutritionnels.

3 - Un ennemi implacable: la faim

La faim peut être l’un des points négatifs au début. D’après l’ADN, ils suggèrent un petit-déjeuner copieux et riche en fibres. Une omelette, des fruits, des noix, des grains entiers et du lait de soja vous aideront à avoir une bonne énergie et à vous rassasier. Vous pouvez inclure parmi ses éléments de consommation quotidienne des aliments entiers tels que les pâtes, la farine, le pain, le riz et les céréales.

4 - Rendre les plats attrayants

Manger avec les yeux est également possible pour ceux qui rejettent la viande. Les plats végétariens peuvent être aussi colorés que le reste des plats. Il existe de nombreuses portions de pâtes, de combinaisons de pommes de terre ou de pizzas aux légumes.

Mais attention à ne pas vous limiter à ces options simples car l’intestin a besoin de variété. Les légumineuses et les grains entiers peuvent combler les besoins en glucides.

5 - Apprenez un peu de nutrition

Devenir végétarien est une bonne occasion d’apprendre à manger. Les régimes végétariens correctement planifiés, y compris les régimes entièrement végétaliens, sont sains, adéquats sur le plan nutritionnel et peuvent offrir des avantages pour la santé dans la prévention et le traitement de certaines maladies, déclare l’AND.

Bien entendu, ils doivent être examinés attentivement et, si possible, observés ou recommandés par un spécialiste. Il y a plusieurs points que les nouveaux végétariens devraient considérer pour éviter de tomber dans la malnutrition. Sur les 20 acides aminés, il y en a neuf que le corps ne peut pas produire par lui-même. Il est donc essentiel qu’ils soient consommés par l’alimentation.

6 - Plats variés avec de bons nutriments

Les noix, les légumineuses, les noix de cajou, les œufs et le lait sont de bons choix pour absorber de bonnes protéines sans viande. Ces aliments peuvent vous aider à répondre à vos besoins en calcium et en fer en éliminant les produits d’origine animale de votre alimentation.

La qualité des protéines végétales est au centre de la discussion. En ce sens, les apôtres du végétarisme soutiennent très souvent qu’avec une alimentation exclusivement végétale tous les acides aminés nécessaires pour éviter un déficit protéique peuvent être obtenus.

7 - Suppléments

Une autre limitation clé des régimes végétariens est l’absence de vitamine B12. Cette vitamine est essentielle pour l’homme et son manque provoque une anémie pernicieuse et de graves altérations du système nerveux (syndrome neuro-anémique). Il n’est disponible que naturellement par des sources animales et est essentiel pour de nombreuses fonctions corporelles et la santé générale.

Ce n’est pas la seule cause possible de carences, il est courant de trouver des carences minérales telles que le calcium, en particulier dans le végétarisme strict en raison de la non-consommation de produits laitiers, de fer et de zinc.

Dans ce dernier cas, la carence n’est pas seulement due au fait que le zinc est principalement contenu dans les aliments d’origine animale origine, mais plutôt que la teneur élevée en fibres et en phytates des légumes peut agir comme chélateurs de cet élément, réduisant sa biodisponibilité.

Une solution simple pour combler ces carences en vitamines et minéraux avec les bons suppléments. Bien entendu, des conseils professionnels sont recommandés pour éviter également une consommation excessive de ces aides pour le corps ou l’absence d’autres nutriments.